• Non classé

SM le Roi Abdallah effectue une visite historique à l'usine de confection jordanienne

2 mai 2016

Le roi de Jordanie visite l'usine de confection Al Safi à l'occasion de la fête du travail, saluant les opportunités d'emploi créées par le secteur de la confection pour la population du pays.

2 mai 2016.

Madaba, Jordanie - Sa Majesté le Roi Abdallah a visité le 2 mai une usine de confection dans la ville de Madaba, au centre de la Jordanie, et a salué les efforts des travailleurs et leur contribution au développement et au progrès du pays.

Le roi a fait ces remarques lors d'une visite à l'usine de vêtements Al Safi, dans le quartier de Dleilet Al Hamaideh, à l'occasion de la fête du travail, selon un communiqué de la cour royale.

Selon le communiqué, Sa Majesté a discuté avec les travailleurs de l'usine le premier jour ouvrable de la semaine et a vérifié la ligne de production de l'usine, tout en écoutant les histoires de réussite des 400 employés de l'usine, dont 90 % sont des femmes.

L'usine, qui emploie également 16 personnes handicapées, a été créée en 2009 dans le cadre d'une initiative royale baptisée "branches productives". Ce programme visait à lutter contre la pauvreté et le chômage, en particulier dans les zones rurales du pays, et à offrir des formations et des emplois aux jeunes.

La Cour royale a fourni le terrain pour l'établissement de l'usine pour un coût de 1,37 million JD (1,93 million de dollars), à la suite d'un accord entre le ministère du travail et Al Safi Company for Clothes - appartenant à la société internationale sri-lankaise MAS Active Company for Clothes.

Le roi Abdallah a exprimé son admiration pour les résultats obtenus par les ouvriers de l'usine, ainsi que par d'autres ouvriers et employés dans tout le Royaume, qui ont reçu la formation nécessaire pour obtenir des emplois leur assurant une vie décente et un développement de carrière, selon le communiqué.

Sa Majesté a également été informée par Farhan Afram, directeur de l'usine, du mécanisme de travail de l'installation, qui fonctionne dans le cadre du système des zones industrielles qualifiées.

Selon les directives royales, l'usine sera équipée de climatiseurs afin d'offrir un meilleur environnement de travail aux travailleurs, ce qui améliorera encore leurs performances et leurs résultats, d'après la déclaration.

M. Afram a déclaré que la visite de Sa Majesté était une "confirmation de l'investissement que MAS Active a réalisé pour améliorer son infrastructure et sa formation, dans le but de la rendre financièrement viable et de positionner l'usine comme la meilleure parmi les partenariats public-privé visant à créer des emplois pour les Jordaniens dans les zones rurales".

La totalité de la production de l'usine est exportée vers les États-Unis dans le cadre de l'accord de libre-échange avec la Jordanie.

Commentant la visite, Dina Khayyat, présidente de l'association jordanienne des exportateurs de vêtements, d'accessoires et de textiles (JGATE), a déclaré que Sa Majesté avait toujours encouragé le secteur privé à ouvrir des usines dans les zones rurales afin de créer des emplois pour la communauté locale et d'améliorer ainsi son niveau de vie.

"Les filiales de l'usine de confection en sont un exemple vivant", a-t-elle déclaré. "Elles emploient des locaux, produisent des vêtements sous le label "Made In Jordan" et exportent vers le marché américain pour des marques et des entreprises américaines dans le cadre de l'accord de libre-échange entre les deux pays.

Créant des emplois pour des milliers de personnes, M. Khayyat a déclaré que l'industrie de l'habillement est le plus grand secteur exportateur du pays, enregistrant une croissance annuelle de 10 %.

"Les femmes représentent 70 % de la main-d'œuvre du secteur", a-t-elle déclaré. "Il respecte les normes internationales de l'OIT et des acheteurs et a lancé deux conventions collectives entre les employeurs et le syndicat des employés, tout en réussissant à mettre en place un contrat unifié pour tous les travailleurs migrants, traduit en plusieurs langues.

Mme Khayyat a déclaré qu'elle espérait que le secteur attirerait davantage de Jordaniens à l'avenir, en particulier des femmes, et qu'elle attendait avec impatience le soutien de l'UE pour encourager les investissements dans le pays et l'ouverture prochaine du marché de l'UE aux produits jordaniens.

Sa Majesté était accompagnée du chef de la cour royale Fayez Tarawneh, du directeur du bureau du roi Jafar Hassan, du secrétaire général de la cour royale Yousef Issawi et d'autres hauts fonctionnaires.

Selon le quotidien jordanien The Jordan Times , M. Issawi a déclaré que l'usine de Madaba n'était pas la première à être créée dans le cadre de l'initiative et que 16 autres installations avaient déjà été mises en place, créant ainsi plus de 3 000 emplois dans tout le pays.

Fathallah Omrani, président du syndicat général des travailleurs des industries du textile, de l'habillement et de la confection, a déclaré que la visite de Sa Majesté était un geste généreux visant à encourager les travailleurs jordaniens à s'engager dans le travail, en particulier dans l'intérêt des jeunes et des femmes, afin de les motiver à travailler dans tous les secteurs.

"Ce n'est pas le premier geste du roi, qui a déjà soutenu l'industrie en 2005 et en 2009 lorsque le secteur souffrait d'une récession de sa production", a déclaré Omrani. "Ce soutien a joué un rôle majeur dans la croissance du secteur et son expansion, comme le montrent le pourcentage élevé de Jordaniens employés et l'augmentation des exportations, qui ont dépassé 1,5 milliard de dollars en 2015."

S'abonner à notre lettre d'information

Tenez-vous au courant de nos dernières nouvelles et publications en vous abonnant à notre lettre d'information.